Carne asturianaLes Asturies ont un paysage d’une richesse extraordinaire, à la fois sur la côte et à l’intérieur, ce qui attire de nombreux visiteurs et nous réjouis tous, étrangers comme autochtones. Ces merveilles de la nature, les vallées, prairies, montagnes, mers et rivières nous fournissent les matières premières d’une qualité inimaginable, base fondamentale de notre gastronomie si riche : le lait, les viandes de « xata roxa », de porc Asturceltique ou de chasse (cerfs, chevreuils, sangliers), les poissons et fruits de mer, ainsi que les fruits et les légumes les plus variés, les légumineuses (faba asturiens), et les céréales comme l’épeautre ou le maïs.

Pescados AsturiasLes poissons les plus représentatifs sont le merlu, la baudroie (lotte), la brème, le rouget, le loup de mer, le thon et les sardines. Et parmi les fruits de mer il y a : le homard, la langouste, le crabe ou ñocla, les étrilles, les oursins de mer, les les grosses crevettes, les gambas, les huîtres et les balanes. Les espèces de la rivière les plus convoitées sont le saumon, la truite et le reo.

Les plats typiques des Asturies sont faits avec quelques-uns de ces ingrédients mais aussi avec les fromages, de véritables trésors gastronomiques (non seulement le Cabrales, le Gamonedo et le Afuega’l pitu, qui sont ceux avec l’appellation d’origine contrôlée, mais d’autres qui ont beaucoup de prestige également). Il y a aussi la fabada, le « pote asturiano », et les tortos (gâteaux de maïs frits), qui sont généralement accompagnés de viande hachée, etc.

Une mention spéciale à nos desserts : gâteau de riz, de pain grillé, borrachinos, torrijas, bollinas et casadielles, du fromage caillé accompagnée de compote de pomme, de confiture de baies ou encore, de miel…

Arándanos asturianosEt nous ne pouvons pas oublier la boisson typique des Asturies, le cidre : d’une part il existe la naturelle, qu’il faut « escanciar », c’est-à-dire verser d’une certaine façon avant de la boire, et que l’on trouve dans les cidreries et dans les fêtes du « Prao» et « espichas » (dégustation de produits typiques réalisée autour d’une table et traditionnellement debout) ; mais nous avons aussi celle qui a plutôt un côté « champagné » (Le cidre de renommée mondiale « El Gaitero » en est un exemple) et une nouvelle expression, qui peut être appréciée dans les meilleurs restaurants, puisqu’il n’est pas nécessaire de la verser à une certaine distance.

Je dois également mentionner les spiritueux et le vin de la terre de Cangas (Indication Géographique), qui se fait une place parmi les vins espagnols.

La casa del Campo a une liste des établissements de restauration (restaurants, cidreries, maisons de l’alimentation, « llagares », pressoirs, tavernes, bars, etc.) et autres où vous pouvez acheter des produits authentiques, matières premières fortement recommandées, de vertus éprouvées. Cette liste est fournie au client dès son arrivée à l’hébergement.

Les personnes qui ont des intolérances alimentaires, peuvent obtenir également de l’information dans un post que j’ai publié cela fait quelque temps : Con cierta intolerancia.