Cudillero est une municipalité (concejo) côtière, située au centre ouest des Asturies ; c’est pourquoi il représente un endroit stratégique pour les visites à travers la région.

En toute saison, il s’agit d’une destination qui charme : en été, avec son ambiance authentique dans les places, les rues et les terrasses, et en hiver, avec son invitation aux promenades tranquilles et à la contemplation de la mer déchaînée. Si on le souhaite, il est possible de jeter un coup d’œil sur le port sans bouger de son fauteuil.

Mais Cudillero représente bien plus de choses que son port pittoresque que  beaucoup connaissent déjà et qui est devenu célèbre pour ses maisons colorées accrochées au flanc de la colline, sous forme d’amphithéâtre ; et je ne prétends pas souligner ici sa culture, son folklore et sa langue propres mêmes s’ils sont captivants. Ce que je veux remarquer c’est qu’il possède encore d’autres lieux charmants qui méritent d’être visités.

Oviñana

OviñanaOviñana, à environ 8 km de la capitale vers la Galice, est un village d’une grande attraction touristique qui a un accès direct depuis l’autoroute, plusieurs services tels que magasins, restaurants et bars, une clinique médicale, plusieurs accès aux plages, des coiffeurs et des viviers de crustacés où acquérir des fruits de mer. Le plus important est le Vidio ou Cabo Vidío où se trouvent le phare et une impressionnante falaise qui offre une vue magnifique sur la côte. Les restaurants de ce village ont toujours été célèbres pour leur service de qualité et l’excellence de leur matière première : poissons et crustacés de cette partie de l’Atlantique que les espagnols appellent la Mer Cantabrique.

Lamuño

LamuñoLamuño, à 4km de la ville de Cudillero, est l’une des villes les plus touristiques avec un accès à plusieurs plages : La Concha de Artedo et Oleiros, bénéficiant d’un environnement semi-sauvage très beau et adapté pour la pêche et la plongée, en plus de la plage San Pedro, l’une des plus populaires (avec tous les services en haute saison). Le magasin du petit village (une épicerie) permet d’acheter presque tout (ouvert tous les jours de 9h à 22 h), et on trouve également bar-restaurant, centre d’appel et plusieurs routes d’équitation. Depuis qu’il est tout petit, il a été très fréquenté comme lieu de vacances pour les familles d’Oviedo, Gijón et Madrid, plus récemment. Alors qu’en hiver il ne concentre qu’environ 100 habitants, ce nombre se multiplie par trois en été. Les fêtes de village en l’honneur de la Vierge de la Chine ont lieu le troisième week-end d’Août. Tel qu’Oviñana, il s’agit d’un territoire plat qui s’offre à la flânerie des personnes âgées, aux promenades à vélo des enfants et qui propose à qui en veut, ses « caleyas ».

San Martín de Luiña


San Martín de Luiña
San Martin de Luiña fait partie de la Vallée de la Luiñas. Le village a une église importante en termes de taille, d’ancienneté, et de valeur historique, avec des inscriptions discriminatoires par terre sur le peuple vaqueiro. Il s’agit d’une grande paroisse qui réunit plusieurs bourgs, quartiers et « brañas » et qui constitue en fait, le point de départ pour grimper en haut de n’importe quelle Braña Vaqueira de la municipalité (concejo) de Cudillero et qui permet également d’en atteindre d’autres telles que Salas et Tineo. Un bel itinéraire pour les personnes qui n’ont pas le vertige. En Novembre une foire de l’élevage traditionnel est organisée en l’honneur du Saint patron, et en Septembre on peut assister aux fêtes populaires et ambiancées de Los Dolores.